Comment
pouvons-nous
vous aider ?
< Retour aux conseils

Crédit d'impôt -15% sur le prix de votre porte d'entrée

Un coup de pouce pour vos travaux !

 

1. Montant du crédit d'impôt pour la porte d'entrée

Il est calculé sur le prix TTC des équipements, hors coût de la main-d’œuvre. Les travaux doivent être réalisés par l’entreprise qui fournit la porte d'entrée

Taux du crédit d’impôt : le taux du crédit est fixé à 15%, sur la porte d'entrée thermiquement performante (Ud inférieur ou égal à 1.7 W/(m².k)) et sans obligation de réaliser un bouquet de travaux. Toutes les portes d'entrée Bel'M ont une performance Ud inférieur ou égal à 1.7 W/(m².k).

Le ministère de la Transition écologique a confirmé que le taux du crédit d'impôt transition énergétique (CITE), applicable aux fenêtres, volets isolants et portes, est passé de 30% à 15% le 27 septembre 2017. A compter du 28 mars 2018, ces équipements ne seront plus éligibles au CITE. Les ménages qui sont engagés dans des travaux en cours sur ces équipements pourront bénéficier du CITE au taux de 30% sur l'ensemble de leur facture, "à la condition de justifier de la signature d'un devis et du versement d'un acompte à l'entreprise au plus tard le 26 septembre 2017".

 

2. Qui doit réaliser les travaux ? 

L’installation doit être réalisée par une entreprise RGE, le devis et la facture doivent mentionner le libellé et le numéro de l’attestation RGE, les performances Ud de la porte d'entrée

 Trouver un revendeur près de chez vous

 

3. Les logements concernés

  • La résidence principale : la dépense peut venir de n’importe quel habitant : propriétaire, locataire ou habitant à titre gratuit. Lors du paiement, le logement doit être sa résidence principale. S’il vient d’être acquis pour le devenir dans les mois qui suivent, le crédit d’impôt peut s’appliquer.
  • Les travaux doivent être réalisés dans un logement achevé depuis plus de deux ans.

 

4. Plafond des dépenses

Les dépenses sont limitées à un plafond. Le total ne peut excéder, sur 5 ans :

  • 8 000 € pour les personnes seules ;
  • 16 000 € pour les couples imposés en commun.

Ce plafond est majoré de 400 € par personne à charge, et de 200 € pour les enfants en résidence alternée.

 

En savoir plus sur les aides fiscales

       

      En visitant notre site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour améliorer la qualité de votre visite. Pour en savoir plus et paramétrer votre choix cliquez-ici